• bienvenue01
  • bienvenue01
  • bienvenue01
  • bienvenue01
  • bienvenue01
  • bienvenue01
  • bienvenue01
  • bienvenue01
  • bienvenue01
  • bienvenue01
  • Journée mondiale du Migrant et du Réfugié - Courcelles - 18 et 19 janvier 2014 - Expo sur les migrations
  • Journée mondiale du Migrant et du Réfugié - Courcelles - 18 et 19 janvier 2014 - Partie académique
  • Journée mondiale du Migrant et du Réfugié - Courcelles - 18 et 19 janvier 2014 - Célébration présidée par Mgr Guy Harpigny
  • Journée mondiale du Migrant et du Réfugié - Courcelles - 18 et 19 janvier 2014 - Buffet "Cuisines du monde"

logo-diocese-tournaiAux prêtres,
Aux diacres,
aux animateurs et animatrices en pastorale,
Aux équipes pastorales,
Aux membres des fabriques d'église,
Aux communautés religieuses,


Depuis plus de trois semaines, nous suivons les événements tragiques en Ukraine avec effroi et une profonde tristesse. L'Europe, qui a connu l'enfer des guerres, est une nouvelle fois confrontée à cette terrible menace.
Dans leur communiqué de presse du 10 mars 2022, les évêques ont appelé à la prière mais aussi à une intense solidarité avec les réfugiés ukrainiens. De nombreuses familles et communautés ont spontanément ouvert leurs portes ou commencé à aider. Merci pour tout ce qui a déjà été entrepris.
Les autorités publiques veulent organiser, soutenir et guider l’accueil des réfugiés ukrainiens. Accueillir des réfugiés, c’est plus que leur offrir un lieu sûr. C’est pourquoi, les autorités demandent à l’Église de proposer des structures d’accueil collectif supplémentaires, tant pour les réfugiés déjà arrivés dans notre pays que pour ceux qui suivront dans les prochaines semaines. L’Église veut pleinement répondre à cet appel.
Notre première demande est de mettre à disposition des autorités le plus grand nombre de places disponibles. La question de savoir si ces places sont adaptées au logement des réfugiés peut être laissée aux autorités. Leurs services ou leur personnel se chargeront de juger de l’adéquation des logements offerts aux critères requis par les normes du logement, de la santé et de la sécurité ainsi que des personnes auxquelles ces logements conviennent le mieux (familles, célibataires, enfants, etc.). Les autorités fourniront également l’encadrement et le soutien nécessaires à ceux qui offrent un lieu d’accueil.
Ci-dessous vous trouverez la procédure pour notifier les places de logements disponibles aux autorités publiques wallonnes.
Je vous souhaite une belle montée vers Pâques.
Cordialement,
+ Guy HARPIGNY
Evêque de Tournai

pdfTélécharger la lettre pastorale de solidarité à l'Ukraine

>> Voir tous les communiqués de soutien à l'Ukraine <<  

En Belgique comme dans la plupart des pays occidentaux, les cultures sont plus que jamais appelées à se croiser. La multiculturalité fait partie intégrante du nouveau visage de la société. Dans sa mission aujourd'hui, l'Église peut-elle se soustraire à cette réalité sans se discréditer ?

brochure-pastorale-africaine

Même chez les personnes qui se réclament de mêmes « origines », la multiplicité des situations crée une pluralité d'approches : personnes de générations différentes, rapprochement des personnes de milieux sociaux autrefois distants, partages de vie entre des personnes d'opinions contraires, etc. Toute cette panoplie de cas dessine un monde diversifié mais en même temps « Un ».

Les pistes proposées dans la brochure « 10 réflexions pour faire la pastorale africaine aujourd'hui » constituent autant de défis à relever pour rendre possible une proposition de foi dans la diversité des situations et sont des réflexions qui peuvent nous conduire ensemble vers plus de fraternité. Comme l'écrit le pape François dans Fratelli Tutti, « parler de 'culture de la rencontre' signifie que, en tant que peuple, chercher à nous rencontrer, rechercher des points de contact, construire des ponts, envisager quelque chose qui inclut tout le monde nous passionnent. Cela devient un désir et un mode de vie. » (n°216) Ces mots du pape François sonnent l'appel à se mettre en route pour traduire en actes ce projet.

Les pistes proposées dans la brochure « 10 réflexions pour faire la pastorale africaine aujourd'hui » constituent autant de défis à relever pour rendre possible une proposition de foi dans la diversité des situations et sont des réflexions qui peuvent nous conduire ensemble vers plus de fraternité. Comme l'écrit le pape François dans Fratelli Tutti, « parler de 'culture de la rencontre' signifie que, en tant que peuple, chercher à nous rencontrer, rechercher des points de contact, construire des ponts, envisager quelque chose qui inclut tout le monde nous passionnent. Cela devient un désir et un mode de vie. » (n°216) Ces mots du pape François sonnent l'appel à se mettre en route pour traduire en actes ce projet.

Cette brochure vous invite à élargir la réflexion sur nos pratiques de faire de la pastorale africaine en milieu occidental. Le but est de promouvoir, dans la rencontre des cultures, les changements nécessaires pour une pastorale inventive et qui se renouvelle. C'est avant tout une démarche appelée à transformer de l'intérieur, comme du levain dans la pâte. Une démarche personnelle qui débouche dans des actions collectives. Ces pistes ont été conçues pour la pastorale africaine mais elles peuvent être élargies à d'autres communautés (latino-américaines, asiatique, polonaise, italienne, etc.). Elles peuvent être appliquées comme un outil d'accompagnement qui permet ou offre une clef de lecture d'une réalité différente de la sienne.

« Allez ! De toutes les nations faites des disciples... », nous dit Jésus dans la finale de Matthieu. Jésus nous envoie à la rencontre les uns des autres afin que tout le monde puisse désormais bénéficier de la joie de la Bonne Nouvelle partagée.

Claude MUSIMAR,
Responsable du Service pastoral des migrations

Pour toute info ou pour commander la brochure "10 réflexions pour faire la pastorale africaine aujourd'hui" :


Service pastoral des migrations - Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.  - +32 474 / 38 17 50

Brochure des 10 pistes en téléchargement (version PDF)

Des exemplaires sont également disponibles au secrétariat de l'UP de Charleroi


C'est le Dimanche 25 septembre 2022 que l'Eglise va célébrer la JMMR (Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié).

Le Saint-Père a choisi d'intituler son traditionnel Message : "Construire l'avenir avec les migrants et les réfugiés " afin de souligner l'implication que nous sommes tous appelés à avoir dans la construction d'un avenir qui réponde au projet de Dieu sans exclure personne.

«Construire avec» signifie avant tout reconnaître et promouvoir la contribution des migrants et des réfugiés dans ce travail de construction, car c’est seulement ainsi que nous pourrons construire un monde qui assure les conditions pour un développement humain intégral de tous et de toutes.

Le message, divisé en six sous-thèmes, explorera certaines composantes essentielles de la contribution des migrants et des réfugiés – actuelle et potentielle – à la croissance sociale, économique, culturelle et spirituelle des sociétés et des communautés ecclésiales.

Afin de promouvoir une préparation adéquate à la célébration de cette journée, cette année encore, la Section Migrants et Réfugiés du Dicastère pour le Service du Développement Humain Intégral lancera, à partir de la fin du mois de mars, une campagne de communication visant à favoriser une compréhension plus approfondie du thème et des sous-thèmes du Message au moyen de supports multimédia, de matériel d'information et de réflexions théologiques.

Le diocèse de Tournai fait appel à un(e) animateur(trice) en pastorale pour la pastorale des migrations

Description de la mission :

Cette personne fera partie de l’équipe du Service Pastoral des Migrations du diocèse en tant que permanent. Ce service diocésain offre un lieu de coordination de la pastorale des migrants, un soutien aux unités pastorales dans ce domaine, et se veut un relais entre les différentes initiatives vécues sur le terrain. Il assure l’accompagnement des acteurs locaux, dans l’ensemble de la province du Hainaut.

Elle aura pour mission le « secrétariat général » de ce service diocésain : mise en oeuvre des projets du service, soutien aux acteurs locaux de la pastorale des migrants, gestion administrative, suivi du site Web. Elle assurera le secrétariat et le suivi des projets de l’équipe de la pastorale des migrants, en lien avec le prêtre responsable.

pdfTélécharger le document pour en savoir +