journee-mondiale-des-migrations-2020


Propositions pour la célébration du 27 septembre 2020


migrants-20-minLe 27 septembre 2020, l’Église universelle célèbre la 106ème Journée mondiale du migrant et du réfugié pour laquelle le Pape François a choisi comme thème de réflexion et de prière :
« Contraints de fuir comme Jésus-Christ : Accueillir, protéger, promouvoir et intégrer les déplacés internes ».

Ce Message se concentrera sur la pastorale des personnes déplacées à l’intérieur de leur pays et dont le nombre s’élève aujourd’hui à plus de 41 millions dans le monde. Comme le titre le met en évidence, le pape François invite à partir de l’expérience de l’Enfant Jésus et de ses parents, à la fois déplacés et réfugiés. Cette expérience de Jésus et de sa famille doit stimuler notre accueil chrétien et notre hospitalité.

Les années précédentes, dans les diverses régions de notre diocèse, une unité pastorale était choisie pour l’organisation de cette journée. Les conditions actuelles ne nous permettant pas d’organiser des activités de grands rassemblements, le réalisme veut que nous vivions et partagions ce moment au sein de différents clochers, afin d’y déployer au mieux leurs richesses et de les inciter à plus de créativité au profit de l’hospitalité et du bon-vivre-ensemble dans le Christ.

Pour la 106ème Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié, nous célébrerons effectivement nos eucharisties dominicales au sein de nos unités pastorales, mais en les organisant autrement, en y participant autrement et en les vivant autrement selon les recommandations actuelles. Pour nous aider à mieux vivre le thème de la JMMR 2020, « Contraints de fuir comme Jésus-Christ », le pape François nous invite à méditer et à rendre effectives six paires de verbes : connaître pour comprendre, se faire “le prochain” pour servir, écouter pour se réconcilier, partager pour grandir, impliquer pour promouvoir, collaborer pour construire.

Quelques suggestions

Au-delà des initiatives locales que nous pouvons prendre, voici quelques suggestions pour la célébration de cette journée :

  1. En tenant compte de différentes provenances de participants, permettre que certaines lectures et intentions soient lues en diverses langues.
  2. Arrêter un programme de chants interculturel pour les célébrations de ce dimanche.
  3. Eventuellement, donner la parole à un-e migrant-e ou réfugié-e pour qu’il exprime son parcours, ses difficultés d’intégration ou les gestes d’accueil dont il a bénéficié.
  4. Pour l’homélie, on s’inspirera avec profit du texte du pape François disponible sur Internet.
  5. On pourra terminer la célébration en priant ensemble la prière proposée par le pape François (qu’on aura pris soin de polycopier et distribuer !).
  6. On pourra mettre à la disposition des chrétiens le petit fascicule du CIRE « Réfugiés et étrangers, petit guide anti-préjugés » ou d’Amnesty International « Ces personnes qui fuient les conflits et persécutions ». Brochures disponibles gratuitement (à commander sur Internet https://www.cire.be ou https://www.amnesty.be)

Propositions d'intentions de prière

  1. Prions pour les personnes déplacées à cause des conflits, des catastrophes naturelles, des persécutions et d’autres conditions inhumaines de vie. Elles sont, dans notre monde, ces nouveaux crucifiés souvent abandonnés, oubliés. Qu’elles trouvent auprès de nous l’attention, la compassion, le dévouement et le courage pour dénoncer et faire bannir tout ce qui cause préjudice à la vie humaine.
  2. Que l’écoute de la parole de Dieu nous dispose à accueillir, à reconnaître, à comprendre, à protéger, à promouvoir et à intégrer les personnes déplacées ; dans la foi nourrie par la prière quotidienne et humble, que la solidarité s’enracine dans les valeurs évangéliques de gratuité totale, de pardon et du respect de toute personne humaine.
  3. Demandons à Dieu le courage de ne pas détourner notre regard des réfugiés et des personnes déplacées de force. Qu’il permette que leurs visages pénètrent dans nos cœurs. Qu’il nous aide à les accueillir chez nous à travers l’écoute de leurs espoirs et de leurs désespoirs. Que nos rencontres avec les migrants – internes et externes - soient des lieux et des moments d’un développement intégral et authentique, une opportunité pour une authentique croissance humaine, sociale et spirituelle.
  4. Pour les Etats et toutes les organisations qui ont pour responsabilité d’œuvrer pour la dignité de toute personne. Qu’ils mettent en place des structures adéquates d’humanisation équitable pour toutes et tous, des structures favorisant la réconciliation authentique entre les nations, ainsi qu’entre les personnes, afin que la charité et la paix règnent dans notre monde et dans le cœur de chacun.
  5. Que l’Esprit du Seigneur allume et entretienne en chaque chrétien l’ardeur de l’amour du prochain ; un amour qui chasse l’indifférence face à la souffrance de nos frères et sœurs ; un amour qui nous libère de l’insensibilité générée par le confort mondain et l’égocentrisme, afin de voir, en toute personne qui vient à nous, notre frère et notre sœur

Prière du pape François pour la journée mondiale du migrant 2020

Père, tu as confié à saint Joseph ce que tu avais de plus précieux : l’Enfant Jésus et sa mère, pour les protéger des dangers et des menaces des mauvais.
Accorde-nous aussi de ressentir sa protection et son aide. Lui qui a éprouvé la souffrance de ceux qui fuient à cause de la haine des puissants, fais qu’il puisse réconforter et protéger tous ces frères et sœurs qui, poussés par les guerres, la pauvreté et les nécessités, quittent leur maison et leur terre pour se mettre en chemin et chercher refuge vers des lieux plus sûrs.
Aide-les, par son intercession, à avoir la force d’aller de l’avant, le réconfort dans la tristesse, le courage dans l’épreuve.
Donne à ceux qui les accueillent un peu de la tendresse de ce père juste et sage, qui a aimé Jésus comme un véritable fils et qui a soutenu Marie tout au long du chemin. Lui, qui gagnait son pain par le travail de ses mains, puisse-t-il pourvoir aux besoins de ceux à qui la vie a tout pris, et leur donner la dignité d’un travail et la sérénité d’une maison.
Nous te le demandons par Jésus Christ, ton Fils, que saint Joseph sauva en fuyant en Égypte, et par l’intercession de la Vierge Marie, qu’il aima en époux fidèle, selon ta volonté. Amen.

Le Service Pastoral des Migrations reste à votre disposition pour vous accompagner de loin ou de près.

Pour le Service Pastoral des Migrations,
L'Equipe de travail

pdfTélécharger les propositions pour la célébration du 27/09/20