Le dimanche 25 février 2018, le Service Pastorale des migrations du diocèse de Tournai a accueilli la campagne du Carême de partage 2018 que mène Entraide et Fraternité sur l’engagement de l’Eglise pour l’Afrique des Grands Lacs.

Un dimanche pas comme les autres, celui-ci a connu la présence de deux Evêques, dont Mgr Guy Harpigny, évêque du diocèse de Tournai et son homologue, l’invité d’Entraide et Fraternité, Mgr Joachim Ntahondereye, évêque du diocèse de Muyinga (Burundi), président de la Conférence épiscopale du Burundi.

L’après-midi a été ouverte à 15h30 à la Chapelle des Jésuites de Charleroi par une conférence de circonstance, avec deux approches remarquables de deux Evêques, axées sur le vécu quotidien de l’église dans les pays d’Afrique des Grands Lacs.

A 19h00, en la Basilique Saint Christophe de Charleroi, une eucharistie interculturelle a couronné l’après-midi. Célébrée par Mgr Joachim, concélébrée par Mgr Guy Harpigny et une vingtaine des prêtres, cette célébration aux couleurs africaines a été exceptionnellement marquée par la chorégraphie Burundaise.

Dans son homélie, Mgr Joachim a évoqué les conditions déplorables dans lesquelles vivent les populations dans ces pays, la misère que doit subir les enfants pour trouver ne serait-ce que de l’eau potable et la souffrance des parents, abandonnés à leur propre sort pour subvenir aux besoins de leur famille, dans un contexte politique intenable.

Face à une telle situation, Mgr Joachim a salué l’initiative menée par Entraide et Fraternité pour soulager tant soit peu, la misère de ce peuple.

On a pu lire une expression de joie profonde sur les visages des participants à l’eucharistie.


zipTélécharger les photos