journee-mondiale-des-migrations-2018


Proposition de pistes d'animations


1. Accueil et convivialité

Trouver un cadre idéal qui puisse permettre de bien accueillir et installer les membres de la communauté. Un cadre susceptible de faciliter des échanges en petits groupes de travail ou carrefours.

2. Début de l'activité et présentation des activités

  • Projeter le film que vous sélectionnez au préalable et que vous soumettez à l’appréciation de toute l’équipe préparatoire. Par exemple : " Une Girafe sous la pluie " :

  • Animation sur le regard : Voici ce qui arrive quand des réfugiés et des Européens se regardent fixement pendant 4 minutes.

Babelgium (Préjugés et stéréotypes)
Sous la forme de 20 capsules-TV d'une minute trente, intitulées "T'en prends un, t'en as dix", "Tous des terroristes", "Profiter ça, ils savent faire", etc., cette série s'attaque aux préjugés... "Babelgium" est un microprogramme qui aborde avec humour les questions d'interculturalité et de "vivre-ensemble".
Voir les vidéos ici
  • Votre animation peut aussi partir de photo-langage qui reflète le thème des migrations (voir ICI)
  • L’animation peut partir aussi des bulles en cascades, ou nuage des mots : partant des mots migrations, intégration, etc. Ou partant des 4 verbes proposés par le pape François : accueillir, intégrer, promouvoir, protéger, trouver des mots d’autres mots qui vous viennent à l’esprit en parlant des migrants, ensuite on peut organiser les échanges sur les mots qu’on écrit…
  • L’animation peut porter en outre sur la déconstruction des préjugés. (cfr petit guide anti-préjugés de CIRE). Animation à l’aide de la roue des préjugés (former trois groupes avec jeu de rôle 1er groupe ceux qui sont pour, 2ème groupe ceux qui sont contre et 3ème groupe ceux qui sont neutres…

3. Pour aller plus loin : avoir visionné la vidéo (exemple : "Une girafe sous la pluie")

  • Thème principal : les migrations, l’intégration
  • Thème secondaire : la violence, l’injustice, la misère, la guerre, les persécutions, l’exil, le racisme, l’exclusion, le déracinement, l’accueil, l’adaptation, l’amitié, la solidarité, l’hospitalité, l’humanisme…
  • Mots clés : migrations, immigration, asile, sans-papiers, racisme, précarité

4. Dégager le petit résumé de l'histoire :

Exemple : Pour le film « Une Girafe sous la pluie »

L’histoire se passe au Congo où une girafe a tenté de récupérer de l’eau que le roi lion monopolisait pour sa piscine. Expulsée de son pays, elle arrive sous une pluie battante dans un pays peuplé de chiens où elle va tenter de refaire sa vie. De nombreuses épreuves l’attendent : franchir les contrôles douaniers, trouver un logement, s’accoutumer aux usages locaux, entamer la procédure de sa demande d’asile, obtenir un titre de séjour, obtenir un permis de travail, trouver du travail, se faire des amis, tout cela pour apprendre in fine que sa demande est refusée et de se voir reconduire à l’aéroport pour une destination inconnue. Heureusement, ses amis ne vont pas l’oublier et vont l’aider dans cette démarche.

5. Envoi en atelier :

Les participants rejoignent tous leurs ateliers, selon qu’il s’agit des enfants de catéchèse ou des adultes. Les animateurs de différents ateliers sont préalablement désignés et préparer à la leur tâche.

6. Marche à suivre :

Organiser un petit moment de partage sur la vidéo pour amener le groupe à dégager le thème proposé. Partir d’un jeu de questions réponses à partir de la vidéo, photo langage…

Exemple :

La question majeure serait sans doute de recueillir les différentes interprétations de votre outil de base, selon que vous partez d’un film, d’une petite vidéo, d’une photo langage ou d’un document sur le thème du jour. Faites-le suivre de petites questions du genre : C’est quoi un migrant ? En connaissez-vous ? Comment peut-on les reconnaître ? Pourquoi sont-ils venus chez nous ? Que doit être notre attitude vis-à-vis des Migrants ? Que pouvons-nous faire en tant que Chrétien ? Que faire pour devenir une UP accueillante ? Que nous demande le Christ ?

7. Fondement biblique

Lire Mt 25, 37-40. 45-46 et donner quelques explications ; laisser aux participants le temps de faire remonter librement le fruit de leur méditation.

8. En ateliers avec les enfants de catéchèse

Faire un petit bricolage : « Je m’engage à… ici, reprendre des vertus liées à la charité, la solidarité et l’hospitalité » pour la célébration. On peut écrire sur une girafe découper sur un papier, ou faire un cocote en papier