• bienvenue01
  • bienvenue01
  • bienvenue01
  • bienvenue01
  • bienvenue01
  • bienvenue01
  • bienvenue01
  • bienvenue01
  • bienvenue01
  • bienvenue01
  • Journée mondiale du Migrant et du Réfugié - Courcelles - 18 et 19 janvier 2014 - Expo sur les migrations
  • Journée mondiale du Migrant et du Réfugié - Courcelles - 18 et 19 janvier 2014 - Partie académique
  • Journée mondiale du Migrant et du Réfugié - Courcelles - 18 et 19 janvier 2014 - Célébration présidée par Mgr Guy Harpigny
  • Journée mondiale du Migrant et du Réfugié - Courcelles - 18 et 19 janvier 2014 - Buffet "Cuisines du monde"
Bien chers frères et sœurs,
affiche-15-septembre-2018-FR-minLe 15 septembre 2018, le Service Pastoral des Migrations du diocèse de Tournai accueille la journée nationale interculturelle africaine 2018 sous le thème :
« Ensemble fêtons l’interculturel en Wallonie ».
Portée par la Pro Migrantibus Afrika, section de la Commission Episcopale Pro Migrantibus, cette journée ouverte à tous veut offrir un cadre de dialogue, de rencontre et d’échanges interculturels.
Elle aura lieu dans la ville de Charleroi et deux grands moments la meubleront, à savoir : L’Eucharistie interculturelle que présidera notre Evêque, Mgr Guy Harpigny, à la Basilique Saint Christophe de Charleroi à 10h30 et l’après-midi sera consacré à la convivialité autour d’activités culturelles et prestations diverses au Parc Depelsenaire de Charleroi.
Vous qui aimez la musique, la danse, la chorégraphie africaine, vous qui désirez découvrir la plateforme des associations qui ont en charge l’accueil, la santé et l’intégration des migrants, vous qui avez du goût pour le monde artistique, l’occasion vous est offerte de sortir de l’ordinaire et d’expérimenter la richesse de l’interculturel.
Nous vous prions de bien vouloir bloquer la date dans vos agendas et de parler de l’événement autour de vous, car vous êtes tous attendus. Pour plus de détails, veuillez contacter :
  • Abbé Claude Musimar
    GSM. +32 474 38 17 50
    E-Mail : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
  • Carine NTELA
    GSM. +32 477 56 05 52
    E-Mail : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Pour le  Service Pastoral des Migrations,
Carine Ntela, AeP

pdfTélécharger l'affiche

Chaque année, les Italiens de la région pastorale de Charleroi se rassemblent à la Basilique Saint Christophe, à Charleroi Ville haute, pour célébrer l’entrée triomphale du Seigneur à Jérusalem.

Plus de 500 personnes rassemblées chantent et prient ensemble, en agitant les rameaux d’olivier amenés directement d’Italie trois jours plus tôt.

L’Eucharistie fut célébrée par M. le Vicaire Général, Olivier FRÖHLICH, ainsi que par M. le Doyen principal, Luc LYSY, l’abbé Claude MUSIMAR, responsable diocésain du Service pastoral des Migrations, l’abbé Michel PATTYN, proche de la Communauté de Santa Maria Goretti, à Marchiennes. Le diacre permanent Angelo MACCHIA officiait à l’autel.

La bénédiction des rameaux, la lecture de la Passion, les chants, les moments de silence aussi, l’homélie, la consécration et la communion furent des moments de grande ferveur.

Les rameaux d’olivier emballés furent repris dans de grands paniers par les représentants des diverses communautés : ils seront remis aux malades visités dans toute la région.

Angelo MaCCHIA
Diacre permanent


zipTélécharger les photos

La Section Migrants & Réfugiés du Dicastère pour le Service du Développement Humain Intégral à défini 20 points d'action que les conférences épiscopales sont invitées à "utiliser, compléter et approfondir".

pdfTélécharger le document

Le dimanche 25 février 2018, le Service Pastorale des migrations du diocèse de Tournai a accueilli la campagne du Carême de partage 2018 que mène Entraide et Fraternité sur l’engagement de l’Eglise pour l’Afrique des Grands Lacs.

Un dimanche pas comme les autres, celui-ci a connu la présence de deux Evêques, dont Mgr Guy Harpigny, évêque du diocèse de Tournai et son homologue, l’invité d’Entraide et Fraternité, Mgr Joachim Ntahondereye, évêque du diocèse de Muyinga (Burundi), président de la Conférence épiscopale du Burundi.

L’après-midi a été ouverte à 15h30 à la Chapelle des Jésuites de Charleroi par une conférence de circonstance, avec deux approches remarquables de deux Evêques, axées sur le vécu quotidien de l’église dans les pays d’Afrique des Grands Lacs.

A 19h00, en la Basilique Saint Christophe de Charleroi, une eucharistie interculturelle a couronné l’après-midi. Célébrée par Mgr Joachim, concélébrée par Mgr Guy Harpigny et une vingtaine des prêtres, cette célébration aux couleurs africaines a été exceptionnellement marquée par la chorégraphie Burundaise.

Dans son homélie, Mgr Joachim a évoqué les conditions déplorables dans lesquelles vivent les populations dans ces pays, la misère que doit subir les enfants pour trouver ne serait-ce que de l’eau potable et la souffrance des parents, abandonnés à leur propre sort pour subvenir aux besoins de leur famille, dans un contexte politique intenable.

Face à une telle situation, Mgr Joachim a salué l’initiative menée par Entraide et Fraternité pour soulager tant soit peu, la misère de ce peuple.

On a pu lire une expression de joie profonde sur les visages des participants à l’eucharistie.


zipTélécharger les photos

afrique-grands-lacs-min
 
Entraide et Fraternité, l’EAP de Charleroi, le Service Pastoral des Migrations du diocèse de Tournai, vous invitent à une rencontre exceptionnelle qui est organisée le dimanche 25 février à partir de 15h30, à Charleroi.
En effet, une conférence des évêques permettra de croiser les regards de notre évêque Mgr Harpigny et de Mgr Joachim Ntahondereye.
Ce dernier est l’invité burundais d’Entraide et Fraternité et aura l’honneur de lancer officiellement la campagne du Carême de partage 2018 axée sur l’Afrique des Grands Lacs.
En étant président de la conférence épiscopale du Burundi et en charge du diocèse de Muyinga, Mgr Joachim a une vue d’ensemble du travail de terrain des associations, un regard aguerri sur le contexte socio-politique local et se trouve au cœur de l’Eglise burundaise à la fois militante et solidaire.
Cette conférence aura lieu à la Chapelle des Jésuites (Rue de Montigny, 50 à 6000 Charleroi).
A 19h00, une grande célébration interculturelle aux couleurs africaines se tiendra à la Basilique St-Christophe (Place Charles II à 6000 Charleroi).
Elle sera notamment concélébrée et présidée par les deux évêques. Entre la conférence et la messe, un moment de convivialité est prévu pour poursuivre les échanges.

 

affiche-2018-min-1104 ème journée mondiale du Migrant et du Réfugié

Le dimanche 14 janvier 2018
 
 

 


Echo des activités du dimanche 14 janvier 2018


Région de TOURNAI : Cathédrale Notre Dame de TOURNAI

Avec la JMMR tout est possible !

Avec l'organisation de la Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié, nous nous rendons de plus en plus compte que l'interculturel est très possible, et cette journée paraît être une chance pour « MELANGER LES COULEURS » et « REVEILLER LE BONHEUR QUI DORT AU FOND DE TOUS ».
Les messes qui ont été célébrées dans les quatre lieux du diocèse de Tournai ont, une fois de plus, offert l'occasion de « BIEN VIVRE ENSEMBLE ». Quand on voit la manière dont les chorales étaient constituées, la façon dont les répertoires ont été faits, les langues qui ont été utilisées, nous disons que : " Tout est possible et nous allons de l'avant". Les quatre verbes que le Pape nous a recommandés ont été vécus à travers les homélies, les chants, les activités para-liturgiques. Les quelques images et vidéos que nous postons sur le site en disent beaucoup.
Allons-y de l'avant.

 Victor Maniang,
Animateur pastoral.

>> Voir les photos <<

En savoir +

La Journée mondiale du migrant aura désormais lieu le deuxième dimanche de septembre.

Donc, la prochaine JMMR aura lieu le 8 septembre 2019.
pdfEn savoir + sur ZENIT (newletter de janvier 2018)

UNE NOUVELLE PASTORALE AVEC DES MIGRANTS ET DES REFUGIES ou comment se laisser transformer par les autres

Il est extrêmement enrichissant de creuser le contenu des différents cultures et comment des personnes venant des quatre coins du monde et vivant ensemble sur un même territoire avec des résidants de longe date, expriment ce qui leur est cher par exemple autour des questions comme : la naissance, éduquer, deuil et mort, solidarité familiale ; ou de s’échanger sur : comment apprécions-nous les expressions de foi de chacun de nous, notre désir du bien-être, ce que nous pouvons partager et comment la vie de l’autre peut élargir mes convictions.
Martine Morancais, collaboratrice dans l’équipe de la ‘Pastorale de la Migration de France’ accompagnera la journée d’étude à partir de ses expériences sur le terrain. Allocution de Mgr. Luk Van Looy, évêque de Gent, président de Caritas et évêque référendaire pour la migration en Belgique.
Jeudi 18 janvier 2018, début 12.00 h > 16.30 h Avenue de la Renaissance 40, 1000 Bruxelles
(Metro Merode – Parking gratuit : Parvis du Cinquantenaire) participation gratuite
Inscription nécessaire : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Mark Butaye o.p.
alg.secretaris Pro migrantibus secr.général
pdfTélécharger le document

Le Service pastoral des migrations du diocèse a organisé une journée de formation, de réflexion et d'échanges ce 28 novembre à Mesvin. Afin de mieux comprendre les vagues migratoires, de repousser les préjugés et de donner aux Unités pastorales des balises qui les accompagneront dans leur démarche d'accueil et d'ouverture.

DSC 0003

Une salle pleine à craquer (il a fallu rajouter des chaises dans l'allée centrale en cours de matinée), des intervenants passionnés et passionnants, une vraie curiosité chez la petite centaine de participants : la journée « Une Église mobilisée avec et pour les migrants », riche en informations, en convictions ou en questions, a été une réussite totale. Et une initiative bien nécessaire, car le chemin vers plus de partage et de compréhension mutuelle reste long, difficile, pavé de résistances.
« Cela va prendre du temps », reconnaissait Mgr Guy Harpigny, qui a pris part à l'événement, « mais ce n'est pas une raison pour ne pas commencer. Les résistances font partie de la vie de l'Église, mais on va avancer, il y aura des rencontres et des éléments de conversion ».
Le phénomène migratoire, au cœur de l'actualité, inquiète l'opinion publique, en Belgique et ailleurs. Il génère bien des peurs, des crispations, et également beaucoup d'idées fausses. Les orateurs invités par le Service pastoral des migrations (SPM) étaient donc là pour informer et nous aider à (faire) changer les regards sur les migrants. Mais aussi pour nous inviter à agir, notamment dans notre vie quotidienne. « Il ne faut pas en rester au stade des idées, il faut entrer dans le concret », insiste le vice-doyen Claude Musimar, responsable du SPM. « L'aide aux migrants, c'est l'affaire de tous, il faut conjuguer l'action à la première personne du singulier et du pluriel. »

Lire la suite...