• bienvenue01
  • bienvenue01
  • bienvenue01
  • bienvenue01
  • bienvenue01
  • bienvenue01
  • bienvenue01
  • bienvenue01
  • bienvenue01
  • bienvenue01
  • Journée mondiale du Migrant et du Réfugié - Courcelles - 18 et 19 janvier 2014 - Expo sur les migrations
  • Journée mondiale du Migrant et du Réfugié - Courcelles - 18 et 19 janvier 2014 - Partie académique
  • Journée mondiale du Migrant et du Réfugié - Courcelles - 18 et 19 janvier 2014 - Célébration présidée par Mgr Guy Harpigny
  • Journée mondiale du Migrant et du Réfugié - Courcelles - 18 et 19 janvier 2014 - Buffet "Cuisines du monde"

la-marche

AmalLes producteurs de The Walk ont récemment contacté la section des migrants et des réfugiés afin de présenter cette initiative https://www.walkwithamal.org/fr/
The Walk est un festival itinérant qui va de Gaziantep, près de la frontière turco-syrienne, à Manchester, au Royaume-Uni. Il est dirigé par une marionnette de 3,5 mètres représentant une fillette syrienne de 9 ans, Little Amal, qui cherche sa mère. La petite Amal parcourra plus de 8 000 km, incarnant le message urgent "Ne nous oubliez pas". Elle traversera 8 pays et plus de 70 villes et villages en Turquie et en Europe. Le public du monde entier pourra participer à l'événement, qui sera documenté et partagé en ligne.
L'initiative est de nature artistique et humanitaire. Elle repose sur l'idée simple d'accueillir un enfant, de connaître l'expérience des personnes qui "font le voyage" et, au passage de la marionnette, de susciter des initiatives éducatives et de sensibilisation, en particulier pour les enfants et les jeunes. Selon les organisateurs, Little Amal "peut donner du pouvoir à une génération potentiellement perdue d'enfants réfugiés". Un effort important est envisagé sur les médias sociaux tout au long du voyage et un documentaire est également prévu. Différentes associations se joignent à l'initiative, soit par invitation, soit par le bouche-à-oreille.
Amal sera en Belgique du 6 au 10 octobre 2021  https://www.walkwithamal.org/fr/parcours/
Si vous souhaitez en savoir plus sur les détails de cette initiative, peut-être en vue de vous y associer, vous trouverez ici le contact approprié  https://www.walkwithamal.org/fr/nous-contacter/

Après-midi d'étude organisée par le Service Pastoral des Migrations

apres-midi-etude-11-03-21-minLe Service Pastoral des Migrations vous invite à prendre part à une rencontre en distanciel par vidéoconférence (par ZOOM)

Thème :  "10 pistes pour une pastorale interculturelle".
La rencontre aura lieu par ZOOM le JEUDI 11 mars 2021 de 14h30 à 16h30.

Présentation

Temps d'échanges, de formation de partage sur l'interculturel

Pour qu’une réponse pastorale pertinente soit apportée aujourd’hui à la question de la diversité de plus en plus croissante des cultures, il est impératif de mettre en place une pastorale réellement interculturelle. Cette proposition vise à repenser notre approche pastorale qui, souvent, reste dans des secteurs bien déterminés. Une pastorale qui s’adapte aux situations changeantes et diverses. « L’ouverture, c’est « la capacité quotidienne d’élargir mon cercle, de rejoindre ceux que je ne considère pas spontanément comme faisant partie de mon centre d’intérêts, même s’ils sont proches de moi ». (FT N°97)
Cette pastorale interculturelle ne se limite pas seulement aux personnes des autres cultures, mais elle nous ouvre à une interaction avec toute personne d’horizons divers par son niveau de vie, sa formation, ses convictions, ses opinions, son âge, son genre, etc. Il ne s’agit pas de vouloir que cet autre que l’on pourrait considérer comme « différent » puisse être ou faire comme nous, mais de porter un autre regard sur ces réalités qui constituent notre société. Ce sont toutes les dimensions de la vie ecclésiale qu’il faut repenser pour dépasser le simple fait de vivre les uns à côté des autres sans rencontre en profondeur et qui pourrait redynamiser les communautés chrétiennes.
Les pistes qui seront proposées durant ce moment d’étude seront enrichies par l’apport de chacune et de chacun, elles sont autant de défis à relever pour rendre possible une proposition de foi dans la diversité des situations.
Nos réflexions veulent nous conduire ensemble vers plus de fraternité. Quelles sont les actions concrètes, les pistes à exploiter pour qu’il puisse être possible de favoriser l’interculturel.
Notre invitation est un souhait de se mettre en route pour traduire en actes nos échanges.

Revoir l'enregistrement de la visioconférence :

Bonjour à tous,
Je vous remercie chacune et chacun pour votre participation à l'après midi d'étude d'hier.
Comme certains me l'ont écrit: "interactive, intéressante, riche, interculturelle".
Nous avons reçu les rapports des carrefours, nous pourrons alors poursuivre et finaliser le document.
Je vous prie de trouver ci dessous le lien qui contient l'enregistrement de l'après-midi pour les personnes qui me l'ont demandé : 

Revoir l'enregistrement de la visioconférence - Code secret : M8+#wL!Z


Pour le Service Pastoral des Migrations
Abbé Claude MUSIMAR,
Responsable
+32474381750

Une vidéo très significative à découvrir.

Dans notre diocèse de Tournai, c'est le 19 mars 2021 que notre Evêque, Mgr Guy Harpigny ouvre cette année voulue par le Pape François à l’occasion du 150e anniversaire de sa proclamation comme patron de l’Eglise universelle (lettre apostolique Patris Corde) et à l’ouverture de l’année des Familles Amoris Laetitia.

Les italiens de notre diocèse célèbre chaque année avec joie la San Giuseppe à Morlanwelz.
Une célébration qui ne sera pas possible cette année encore suite à la pandémie.
Mais les communautés italiennes seront en communion avec les chrétiens de notre diocèse pour suivre la messe St Joseph qui sera célébrée à partir de l'église Saint Joseph de La Louvière et retransmise sur la chaine Youtube de notre diocèse.

St Joseph est aussi le patron de la Belgique.

« Dans la mesure où vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait » (Mt 25, 40). Ainsi chaque nécessiteux, chaque pauvre, chaque souffrant, chaque moribond, chaque étranger, chaque prisonnier, chaque malade est “l’Enfant” que Joseph continue de défendre. C’est pourquoi saint Joseph est invoqué comme protecteur des miséreux, des nécessiteux, des exilés, des affligés, des pauvres, des moribonds. Et c’est pourquoi l’Église ne peut pas ne pas aimer avant tout les derniers, parce que Jésus a placé en eux une préférence, il s’identifie à eux personnellement. Nous devons apprendre de Joseph le même soin et la même responsabilité" Lettre apostolique "PATRIS CORDE du Pape François.

Pour plus d'infos : Lire l'article sur Vatican News

pape-annee-speciale-st-joseph